Mémoire : Le rôle de la méditation dans l’état dépressif – Juliette Saez-Lopez

Présentation :

Praticien : Juliette SAEZ-LOPEZ
Date de soutenance : Septembre 2018
Promo : 2016-2018
Sujet : Le rôle de la méditation dans l’état dépressif

Sommaire :

  • RÉSUMÉ
  • INTRODUCTION
  • LA MÉDITATION : CE QU’ELLE EST ET CE QU’ELLE N’EST PAS
    • Le but de la méditation et ses pièges
    • Les conditions favorables à la pratique de la méditation
    • Comment méditer ?
    • Méditation et attention
  • LES TECHNIQUES DE MÉDITATION
    • Les différentes formes de méditation
    • La technique Vipassana
    • La respiration, un outil puissant
    • Méditation de pleine conscience
  • NOS PENSÉES ET LEURS EFFETS
    • La mesure de l’activité mentale
    • Les ondes cérébrales lors de la méditation
    • L’impact des pensées sur notre état psychologique
  • LA MÉDITATION : VOIE DU CHANGEMENT RADICAL
    • Les bénéfices de la méditation
    • Méditation et régénération de la conscience
    • Vivre dans le présent
    • L’esprit méditatif
    • Le bonheur par la méditation
  • L’ÉTAT DÉPRESSIF
    • La dépression : une maladie difficile à déceler
    • La dépression en France et dans le monde
    • Les causes et facteurs de risque de la dépression
    • Signes et symptômes
    • Traitements
    • Rechute(s) et prévention
  • LE RÔLE DE LA MÉDITATION DANS LA DÉPRESSION
    • Etudes menées sur les effets de la méditation sur la dépression
    • Les bienfaits de la méditation dans les états de mal-être globaux
    • Thérapie cognitive basée sur la pleine conscience ou Mindfulness-based cognitive therapy (MBCT)
    • Les limites de la méditation
    • Y a-t-il des contre-indications à la pratique de la méditation ?
  • L’ACCOMPAGNEMENT ET LE RÔLE DU PRATICIEN EN SANTÉ NATURELLE
    • L’accompagnement de la personne dépressive
  • CONCLUSION
  • RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

 

Résumé :

Il est maintenant avéré que la méditation porte ses fruits dans une variété de domaines de la vie, avec des études plus récentes se focalisant sur les troubles émotionnels. La littérature actuelle prétend que la méditation peut avoir plusieurs effets médiateurs quant aux problèmes émotionnels, comprenant une diminution des niveaux de dépression et une augmentation des niveaux d’estime de soi et de pleine conscience. Les pratiques de pleine conscience ont été incorporées dans une variété de thérapies qui traitent la maladie mentale et les états pathologiques. Un fort corpus de connaissances soutient l’idée que les pratiques de pleine conscience sont fortement associées à des bénéfices de santé physique et mentale. On considère les interventions de pleine conscience comme étant des pratiques prouvées scientifiquement et apparaissent donc pertinentes dans l’accompagnement d’une personne dépressive dans une consultation en Santé Naturelle (Carmody & Baer, 2007; Miller et al., 1995; Reibel et al., 2001). Pour ces raisons, il est essentiel pour le Praticien en Santé Naturelle d’incorporer ces pratiques de pleine conscience, non seulement comme adjuvant aux traitements médicamenteux, mais aussi comme facon de promouvoir la santé mentale et le bien-être, globalement.

L’objectif de ce mémoire était d’analyser comment la méditation pouvait intervenir dans le traitement de la dépression. Les études ont démontré que la pleine conscience et la méditation étaient significativement corrélées au bien-être émotionnel.

Aussi, il a été démontré que la méditation diminuait le risque de rechute dépressive. Les nombreux essais randomisés et contrôlés ont porté leurs fruits à l’appui de la MBCT (Mindfulness-Based Cognitive Therapy) comme traitement efficace pour la dépression récurrente, particulièrement pour ceux ayant traversé trois épisodes dépressifs antérieurs ou plus (Ma & Teasdale, 2004; Teasdale et aI., 2000). Bien que les pratiques méditatives et de pleine conscience n’aient pas été prouvées pour empêcher la dépression d’arriver en premier lieu, elles aident dans la prévention de rechutes dépressives majeures et ont des effets psychologiques positifs à long terme, pouvant être considérés comme préventifs (Ma & Teasdale, 2004; Majumdar et al., 2002; Miller et al., 1995; Reibel et al., 2001; Young, 2011).

Enfin, la collecte des données présentées dans ce mémoire est non-exhaustive et présente une approche simple, synthétique du rôle de la méditation dans la dépression. Certains des passages cités ont été tirés de sources anglophones et ont été traduits, au plus proche de leur version originale.

 

 

Pour lire la suite : Téléchargez le PDF MEMOIRE Le rôle de la méditation dans l’état dépressif – Juliette SAEZ-LOPEZ

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s